Menu

Théâtre de Toone: un mauvais spectacle offert par la ministre Milquet (CDH).

Publié le 1er mars 2016 à 12h35.

tooneIl aura fallu deux ans aux dirigeants du Théâtre de marionnettes de Toone pour rencontrer la ministre Joëlle Milquet (CDH). Entre vaudeville et drame, c’est un bien mauvais spectacle qu’elle nous a offert ces derniers jours ! C’est grâce à une pétition de 15.000 signatures et à la mobilisation de la presse que la rencontre a enfin eu lieu.

La raison de l’inquiétude des dirigeants du théâtre? 

Une diminution des subventions accordées par le ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais aussi un rapport du Conseil de l’Art Dramatique (CAD) recommandant à la ministre Milquet de ne plus considérer Toone comme un lieu culturel mais comme un lieu touristique… D’où, selon ce même rapport, la possibilité de faire dépendre les subsides du théâtre d’un autre niveau de pouvoir.

Au regard de la qualité, de la réputation et du rayonnement du Théâtre de Toone, le spectacle de la ministre est indigne. Ce théâtre est unique. Il est précieux. Il fait partie de l’ADN de Bruxelles. C’est un vrai théâtre avec ses créations originales. Pas une simple attraction touristique, pas un brol destiné à amuser les touristes comme semble le croire le CAD.

Comme réponse, Joëlle Milquet se contente d’un « ce n’est pas ma faute, c’est le Conseil de l’Art Dramatique (CAD) ». Un argumentaire un peu court. Reconnaissons néanmoins que la ministre a tout de même précisé ses intentions et le maintient d’une subvention pour 2016 et 2017 (diminuée de 5% mais avec un supplément exceptionnel pour le 50 ème anniversaire du théâtre).

Pour la suite ? Nous verrons si la ministre souhaite agir ou si elle se contente encore de suivre aveuglément l’avis du Conseil de l’Art Dramatique (CAD) dont nous pouvons légitimement nous interroger sur la composition et qui donne l’impression de dénigrer certaine formes de théâtre.

Laisser un commentaire