Menu

LE MONTANT DES PRIMES « RÉNOVATION» ET «ÉNERGIE» AUGMENTE !

En séance plénière du parlement de Wallonie le Député Olivier Maroy a interpellé la Ministre du logement Valérie De Bue sur l’augmentation du montant des primes à la rénovation et à l’énergie. Pour le Député wallon MR, il existe un paradoxe : 53 % des belges rénovent leur logement après l’avoir acheté et il y a une sous-consommation importante des budgets pour les primes, tant à la rénovation qu’à l’énergie.

En 2017, à peine la moitié des crédits disponibles ont été sollicités. Pour la même année, 6.9 millions d’euros sur 15 millions ont été sollicités par les particuliers.

Comment expliquer cela ? lourdeur administrative, manque de communication et faiblesse des montants. Le Gouvernement wallon a donc décidé de réagir rapidement pour améliorer le système actuel et de plancher sur une réforme structurelle qui mettra au cœur du dispositif les auditeurs énergétiques.

Capture d’écran 2019-04-09 à 16.47.32

Olivier Maroy estime qu’« il était important de rectifier le tir. C’est ce que vous avez décidé de faire avec votre collègue, M. Crucke, et de transformer un « flop » en un « top ». Une quinzaine de primes vont être boostée, et pas qu’un peu puisque, je vais prendre un exemple, le montant accordé pour l’isolation de la toiture va être multiplié par 4,5 et ce, dès demain, le 1er mars. Ce n’est qu’un exemple ».

En outre, la Ministre Valérie De Bue a notamment précisé « que pour les revenus de moins de 21 000 euros bruts, les primes qui sont proposées sont aussi triplées, donc on peut aller jusqu’à des montants de plus de 6 000 euros, voire 10 000 euros ». (source www.mrpw.be)

Laisser un commentaire