Menu

La Sucrerie, un vrai petit bijou architectural.

Capture2

Je suis très heureux d’avoir été invité à l’inauguration de la sucrerie de Wavre. Cet endroit  magnifique est une belle réussite architecturale. Un lieu qui regorge d’ingéniosité. En effet, la Sucrerie propose une succession de salles dont l’espace peut être modulé en fonction des besoins. Elle a une salle de projection de 250 places et, en fleuron, une grande salle polyvalente de 880 places assises, dont les gradins rétractables, permettent d’accueillir 1 300 personnes debout, ce qui la rend propice à l’organisation de concerts.

Capture4

Cette polyvalence, peu fréquente, donne à ce lieu une vocation multiple. La Sucrerie peut accueillir des spectacles, des événements culturels et cinématographiques, des débats, mais aussi des événements d’entreprise. Cette polyvalence permet d’accueillir un nombre variable de personnes dans les meilleures conditions. Au total, 26 millions d’euros ont été injectés dans ce projet, dont 7 millions par la Province du Brabant wallon, le reste étant financé par la ville de Wavre. Je trouve intéressant le fait qu’il ne s’agit pas à l’heure actuelle d’un centre culturel. Trop fréquemment, les villes ont le réflexe de vouloir leur propre centre culturel.

Capture5

La démarche est ici un peu différente. Le directeur, Patrick de Longrée, bien connu dans le milieu culturel, explique qu’il fera probablement le chemin en sens inverse. L’idée est en effet de commencer par proposer un lieu aux acteurs culturels, aux producteurs, au monde associatif, aux entreprises et, en fonction de la demande, La Sucrerie programmera d’autres événements. Il ne veut pas forcément en faire un centre culturel.

Avec une telle polyvalence, ce lieu deviendra-t-il à terme un centre culturel ?

Voici le lien de mon intervention en commission (p46)

Laisser un commentaire