Menu

LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DES HÔPITAUX

Les soins de santé représentent plus de 10 % de notre PIB, selon les chiffres de 2017, et seraient responsables de 4,4 % des émissions de gaz à effet de serre en Belgique.

Pourtant, l’impression qui domine jusqu’ici, c’est que ce secteur est comme éthiquement épargné de l’effort à consentir pour limiter l’empreinte carbone. Heureusement, les mentalités changent au sein du monde médical et la prise de conscience semble aujourd’hui bien réelle. Reste maintenant à la traduire en actes et en résultats.Hopitaux

Selon les spécialistes, la marge de manœuvre pour limiter l’impact de l’activité
hospitalière sur l’environnement est énorme et serait aisément réalisable moyennant des investissements appropriés. Ainsi, j’ai pris connaissance avec grand intérêt du projet «hôpital en transition » au sein de la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies. Une nouvelle gouvernance en interne vise à intégrer les aspects de la transition dans le processus décisionnel et une vingtaine de projets prioritaires sont épinglés dans ce document.

Voici quelques exemples :

  • Revalorisation des déchets ;
  • La sobriété numérique ;
  • L’alimentation durable ;
  • L’épuration des eaux ;
  • Plan de mobilité ;
  • La gestion des consommables.

Quelle est la réflexion du gouvernement à ce sujet ? Son approche sera-t-elle plus globale ? Y a-t-il d’autres initiatives connues à ce jour afin d’améliorer les choses. Pourquoi pas ne pas créer un conseil consultatif en transition hospitalière afin d’aller de l’avant ?

Je suis intervenu auprès de la ministre Tellier à ce sujet et je suis heureux de savoir que le mouvement est en marche. Le gouvernement est conscient qu’il est en effet important que les efforts menés par les hôpitaux soient mutualisés pour échanger sur les bonnes
pratiques et qu’ils soient soutenus dans leur transition vers un développement durable.

 

Voici le lien vers la vidéo intégrale de mon intervention en commission.

 

 

 

Laisser un commentaire